3. L’invitation

Après ces trop brèves caresses dans la salle de bain du bar, Elsa et moi retournons à la table. Henri a terminé son verre et nous offre «une dernière tournée de cocktails». Je ne sais pas si ce «dernier» marquera la fin ou le début de notre histoire. Mais j’ai bon espoir alors que je croise leurs échanges de regards. Elle, un peu perdue par ce que je lui ai fait subir, lui taquin et complice, s’imaginant très bien qu’il s’est passé quelque chose.

Elle a en effet remis ses seins dans sa robe, mais a laissé les boutons ouverts. À chaque fois qu’elle bouge, sa tenue est indécente. Révélant son soutien-gorge et montant très haut sur ses cuisses. Je regrette de ne pas lui avoir retiré sa culotte. J’ai terriblement envie de mettre fin à cette torture en retirant tous ces vêtements qui m’empêchent de la voir complètement. 

Photo by Wesner Rodrigues from Pexels

Ils s’embrassent longuement. Je vois leurs langues se mêler et j’ai terriblement envie d’y joindre la mienne. Sentant mon regard sur eux, Elsa se tourne vers moi et pose sa bouche gourmande sur la mienne. J’ai juste envie de hurler : enfin. Ses lèvres se referment sur ma lèvre inférieure et je sens bien qu’elle a envie de m’explorer. Elle se retient, elle me retient alors que nos langues s’effleurent, se touchent à peine. Je pose ma main sur ses joues et tient sa mâchoire entre mes doigts. C’est d’un vrai baiser dont j’ai envie. Je plonge ma langue dans sa bouche pour la fouiller. Elle échappe un gémissement. Je savais que ça lui plairait. Elle se retient beaucoup trop. Puis, elle se recule pour laisser son amoureux m’embrasser à son tour, beaucoup plus doucement. Timidement, avec beaucoup trop de retenue à ton goût. J’ai envie de goûter l’alcool sur sa langue. Je sens leur désir à tous les deux. Si différent. 

Complice, je glisse les doigts sous le nez de son amoureux pour qu’il y reconnaisse l’odeur du sexe d’Elsa, puis je les plonge dans sa bouche pour qu’il en retrouve le goût. Son visage s’illumine alors qu’il la regarde, complice. Sa tête est certainement pleine d’images de tout ce qui pourrait s’être passé pendant notre courte absence et qu’il tente de reconstituer depuis notre retour!

Le bar commence à se remplir. Nos baisers attirent l’attention et ne me satisfont plus. J’ai envie de sentir nos trois langues s’explorer, ensemble. Surtout, il devient difficile de se retenir de les caresser. J’ai envie de plus. J’ai envie de tout.

Henri me demande si je suis disponible pour passer un moment avec eux. Avec joie, je les invitent enfin dans cet appartement que j’ai réservé pour quelques semaines. La soirée vient de débuter. Je veux leur donner du plaisir et goûter leurs caresses. 

Devant l’air faussement timide d’Elsa, je me promets aussi qu’elle profitera des délicieuses sensations les yeux ouverts. Assumant pleinement son désir.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s